Sous les étoiles.*

Un peu comme cendrillon.

29 janvier 2009

mouai...*

blas_2


Exposez moi vos tronche ici:


Posté par souillon à 21:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 janvier 2009

Somewhere over the rainbow.*

1_polaIMG_04432_pola01DSCF4354_pola

Posté par souillon à 19:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2008

« L'instant est béni. Tout le reste est souvenir. »

DSCF4368farfa6farfa5


Posté par souillon à 17:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 octobre 2008

Apprend moi a en rire .*




toit




Passer du rire aux larmes, tomber, de haut, ce faire mal, ce questionner, trop parfois, tout remettre en doute, les idéaux, les envies, faire le tri, encore une foi, le vrai du faux.

 

Chialer comme une enfant, parce qu’on l’est encore et pour longtemps.  S’accrocher, quoi qu’il arrive, avancer, tout doucement, puisqu’ on a tous le temps pour aller vite. Pleurer, penser à avant, aux choses qui ne seront plus que des souvenirs maintenant, l’accepter même si ça fait mal.

 

Penser a eux, ce dire qu’il sont peut être pas si nombreux, et puis en fin de compte ce demander pourquoi il faudrait forcement compter, ils sont sincères. Ce dire que le vrai ça existe, sourire.

 

Faire des choses simple, banale, être indépendante pour la première fois, ce jeter dans la vie, dans la passion, vivre.

 

Alors c’est ça le bonheur. Apprendre à être heureuse. Il est 19h52 et aujourd’hui je viens de comprendre.

Posté par souillon à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 août 2008

La fille sur le pont.*


Juste bouleversante de sincérité.

Posté par souillon à 23:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

L'époque des fleurs fanées.*

Un petit studio d’étudiant qui m’attend, un chez moi a moi toute seule. Une nouvelle vie qui va s’installer, une routine que je vais laisser volontiers pour une autre. Le bac en poche depuis 2 mois et je réalise pas, comme si tout c’était arrêté a ce moment la. J’voudrais le revivre pour me rendre compte.

Je fais mes cartons, je jette les babioles inutiles, et je tombe sur des photos d’il y’a 5 ans. Et ça fait bizarre, c’est comme une vie d’avant qui finit d’un coup, qui laisse un goût d’amertume dans la bouche, un sentiment d’inachevé, de pas avoir assez profité. D’avoir grandis trop vite ou pas assez.

Partir. Comme si ce que je souhaitais le plus depuis des mois je n’en voulais plus d’un coup. Le changement ça fait mal au ventre. L’habitude aussi ça ma fait mal au ventre alors un mal pour un mal…

Ce que j’ai toujours voulu est sur le point de démarrer, faire des études d’art, apprendre et pratiquer ce qui me passionne. Un rêve, et pourtant j’ai peur.

 
J’veu pas grandir, mais c’est déjà fait.


cover_aujardin_079

Posté par souillon à 00:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 août 2008

sfqgff.*

3
6
7
14

"Déja enfant j'ressentais ce sentiment étrange de nostalgie. Mais nostalgie de quoi?"

13

Posté par souillon à 14:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 juillet 2008

Senteur cake.*

6


11


16


7

Posté par souillon à 17:46 - Mes étoiles.* - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 juin 2008

Paris je t'aime.*

Posté par souillon à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 juin 2008

Elle sera fantastique. Ma gymnastique. Je planerai dans le vide féerique.* (texte qui date et déja publié sur mon autre blog)

Funambule avance d'un pas mal assuré sur un fil qui ne va pas tarder a casser. Un tour sur moi-même, c'est risqué, faire demi tour, il est déjà trop tard, il faudrait juste avancer. Pas de but précis, j'erre dans ce vide qui me représente si bien. Je m'en fou de tout, je m'en fou complètement. A quoi ça sert d'avancer pour moi et pour moi seule, de continuer ce manège qui fait tourner la tête. Je tombe, je m'écrase, je pleure, je ris, je vis, en fonction d'eux et de leur amour, lorsqu'ils veulent bien m'en offrir un petit peu. Je n'me sens vivante que lorsque je suis bouleversée, chamboulée, près à basculer a tout moment. Un seul mot peu suffire à me donner envie de sauter. Un pas devant l'autre, attention a ne pas tombé. Je stagne je me sent comme un vielle objet recouvert de poussière qu'on aurai oublié au fond d'une étagère. Je suis sur ce fil, si je penche a droite je tombe, si je penche a gauche aussi. Et si je trébuchais en cours de route.

Posté par souillon à 18:06 - Brouillon. Celui de ma tête. - Commentaires [0] - Permalien [#]