Sous les étoiles.*

Un peu comme cendrillon.

27 mai 2008

Envie d'noyer tout petit chagrin dans la mousse de ton bain.*

J'veux juste réussir, être heureuse et épanouie, rien que ça. J'veu avoir le bac, commencer mes révisions accessoirement serais pas mal venu. J'veux passer un été parfait, et faire tout ce dont j'ai envie quand j'le veux. J'ai envie de caprice de gamine qui font taper du pied. J'veux étudier ce qui me plait, dans 3 mois si je l'ai ce diplôme a-la-con, j'veu si possible pas être deçu. J'veux tout recommencer, mais j'veux garder les mêmes, gommer tout les truc moches un peu par ci par la, et plus sentir ce mal être bizarre. Me sentir... [Lire la suite]
Posté par souillon à 19:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 mai 2008

Le jour ou.*

Fleur c’était une gamine pas très bavarde qu’les gens disaient. Dans ses yeux y’avait un truc, quelque chose de pas normal qui effrayait. Elle parlait rarement, se contentait d’observer, d’écouter, de transformer les choses avec ses yeux d’enfants. C’est la timidité ils disaient, celles des enfants qui ont un peu trop peur des grands, celle qui empêche de dire bonjour, d’être poli comme les autres, celle qui passera. C'est vrai qu'elle avait peu d'eux , ceux qui nous apprennent des choses, ces choses essentielles de la vie,... [Lire la suite]
Posté par souillon à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
18 mai 2008

J’ai envie d’aller fumer dehors sous les étoiles d’écouter le silence, et de regarder la fumée qui s’envole vers le haut. *

" Pauline ! j'ai un FOUET " Disserter sur n’importe quoi, sur les étoiles quand y'en a pas, un verre à la main, ou plutôt une bouteille dans chaque, raconter des bêtises sans avoir honte. Se partager un bout de brie a 5h du matin. Se coucher quand il fait jour. Appeler des inconnus comme quand j'avais 8 ans. Etre fasciné devant sa chorégraphie "cuillères a salade". Faire des test sessouels sur mtv. Y’a qu’avec elle que je peu le faire.
Posté par souillon à 00:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2008

Faire semblant.*

Passer son temps a dire l’inverse de ce que l’on pense, par peur de blesser, d’offenser, de ne pas rentrer dans les normes, ces petites cases bien dessinés, que l’on croirai ajustées, taillées a notre mesure. Alors qu’en fin de compte ce sont toutes les mêmes. Pouvoir dire la vérité sans tabou d’une traite sans avoir la gorge noué, le cœur qui fait mal de lui faire mal, se libéré ou encore faire les choses comme elles devraient êtres. On devrait tous dire ce que l’on pense tout bas, on devrait accepter ce que les autres nous... [Lire la suite]
Posté par souillon à 23:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]