Sous les étoiles.*

Un peu comme cendrillon.

07 juin 2008

Elle sera fantastique. Ma gymnastique. Je planerai dans le vide féerique.* (texte qui date et déja publié sur mon autre blog)

Funambule avance d'un pas mal assuré sur un fil qui ne va pas tarder a casser. Un tour sur moi-même, c'est risqué, faire demi tour, il est déjà trop tard, il faudrait juste avancer. Pas de but précis, j'erre dans ce vide qui me représente si bien. Je m'en fou de tout, je m'en fou complètement. A quoi ça sert d'avancer pour moi et pour moi seule, de continuer ce manège qui fait tourner la tête. Je tombe, je m'écrase, je pleure, je ris, je vis, en fonction d'eux et de leur amour, lorsqu'ils veulent bien m'en offrir un petit peu. Je n'me sens vivante que lorsque je suis bouleversée, chamboulée, près à basculer a tout moment. Un seul mot peu suffire à me donner envie de sauter. Un pas devant l'autre, attention a ne pas tombé. Je stagne je me sent comme un vielle objet recouvert de poussière qu'on aurai oublié au fond d'une étagère. Je suis sur ce fil, si je penche a droite je tombe, si je penche a gauche aussi. Et si je trébuchais en cours de route.

Posté par souillon à 18:06 - Brouillon. Celui de ma tête. - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire